Inondations du 7 octobre 2023

Inondations du 7 octobre 2023

Partager

Cette page est dédiée au partage de l’information destinée aux citoyens concernant les démarches et les actions mises en place afin de rendre les infrastructures municipales plus résilientes face aux changements climatiques dans le but d’éviter d’autres incidents comme les inondations vécues le 7 octobre 2023.

État de la situation et information sur les démarches municipales

Lors de la rencontre d’échange citoyenne suivant les inondations du 7 octobre 2023, la Municipalité s’est engagée auprès de la population, à tenir informés les citoyens des démarches et des actions mises en place afin de rendre les infrastructures municipales plus résilientes face aux changements climatiques dans le but d’éviter d’autres incidents.

Pour ce faire, cette page a été créée sur notre site web pour vous permettre de repérer facilement l’information. En tout temps, vous pourrez accéder à cette page dédiée à partir de la page d’accueil du site web. Cette page sera mise à jour régulièrement selon l’avancement des démarches.

Nous vous invitons également à vous inscrire à l’infolettre municipale, à suivre notre page Facebook ou à vous abonner au Dossier Citoyen afin de demeurer informés de l’état de la situation et de l’avancement des démarches.

Vous trouverez ci-dessous les actions prévues dès cet automne et l’information s’y rattachant.

Démarches en cours

* Mise à jour : 18 janvier 2024 à 9 h 30

La Municipalité a fait appel, à la fin novembre 2023, à la firme Can-Explore afin de réaliser des tests de fumée sur la portion du réseau municipal située sur les rues Allard, d’Alma, Beauchemin, Forand, Malo, des Jacinthes, des Jonquilles, du Pavillon, des Pivoines, des Muguets et des Violettes.

Ces travaux consistaient à rechercher la présence d’eau parasitaire et de raccordements inversés sur cette portion du réseau municipal. Ces tests, réalisés sur une période de deux jours, ont permis à la Municipalité d’obtenir rapidement de l’information sur l’état des branchements résidentiels et d’émettre un premier diagnostic.

Une analyse des données recueillies a permis d’identifier quatre résidences dont les installations présentent des anomalies. Les propriétaires des adresses concernées seront contactés afin de prendre un rendez-vous pour procéder à des tests au traceur (tests de coloration).

Lorsque des tests à la fumée ont été utilisés comme première étape d’identification des raccordements suspects, l’étape suivante consiste à réaliser de tests au traceur (tests de coloration) afin de valider la conformité des raccordements.

Cette technique nécessite la collaboration des propriétaires, notamment par la prise d’un rendez-vous au préalable, puisqu’il est nécessaire d’entrer dans les bâtiments pour faire les tests.

Le test au traceur consiste à mettre une pastille colorée, qui ne tache pas, dans les toilettes d’un bâtiment et dans le puits de captage de la pompe de puisard (sump-pump). En actionnant la chasse d’eau ou en déclenchant manuellement la pompe, il est alors possible d’observer à quel endroit l’eau colorée est rejetée.

Un employé posté dans la rue aura ouvert les regards d’égouts sanitaires et pluviaux desservant le bâtiment en question. L’observation du colorant à l’égout pluvial indiquera la non-conformité du raccordement, alors qu’une apparition de colorant à l’égout sanitaire indiquera sa conformité. L’opération peut être répétée pour divers éléments sanitaires afin de statuer si la non-conformité du raccordement est totale ou partielle. Une prise de photos peut également accompagner l’inspection pour la production d’un rapport.

En un premier temps et dans les prochaines semaines, ce sont les adresses ciblées par les résultats des tests de fumée qui feront l’objet de ces tests au traceur.

Par la suite, afin d’obtenir un portrait global de l’ensemble du réseau municipal, des tests au traceur seront effectués dans l’ensemble des résidences de la municipalité, et ce, sur une plus longue période. Ces tests seront réalisés selon une approche systématique, c’est-à-dire, selon un plan prédéfini et élaboré de manière stratégique. Ils permettront à la Municipalité de finaliser la cartographie complète du réseau municipal.

Dès le mois de mai, les stations de pompage pluviales des Muguets et des Violettes feront l’objet de travaux de réfection visant à améliorer la fiabilité et la résilience des infrastructures face aux changements climatiques.

Un mandat a été donné à l’équipe de la Direction de l’ingénierie et infrastructure de la Fédération québécoise des municipalités (FQM) pour travailler sur les plans d’ingénierie nécessaires à la réalisation de ces travaux d’amélioration. Les travaux d’ingénierie seront finalisés vers le début du mois de mars. Par la suite, la Municipalité ira en appel d’offres pour l’octroi du contrat de la réalisation des travaux en mai.

Ces travaux d’amélioration permettront d’augmenter la capacité de pompage des stations pluviales et réduiront les interventions ponctuelles nécessaires lors de précipitations habituelles. Toutefois, la Municipalité n’a pas de contrôle sur les événements météorologiques et si de nouvelles crues exceptionnelles du ruisseau Beloeil devraient survenir, les risques d’inondation demeureraient toujours présents.

En ce sens, la Municipalité entreprendra des démarches auprès des villes avoisinantes, de la MRCVR et des différents ministères afin de trouver une solution. Plusieurs facteurs devront être étudiés et différentes données sur le débit du ruisseau Beloeil et ses bassins-versants devront être colligées afin de déterminer la meilleure solution permettant de faire face à ces événements exceptionnels qui, force est de constater, sont de plus en plus fréquents en raison des changements climatiques.

La Municipalité avait mandaté en mai 2022, la firme Tetra-Tech pour réaliser une étude portant sur la capacité de l’usine de traitement des eaux usées, en vue d’éventuels projets de développements résidentiels. La livraison de cette étude est prévue pour le début du mois de février.

Cette étude nous fournira une multitude d’information sur la capacité de l’usine à recevoir les débits d’eaux usées actuels et sur les débits projetés par les développements domiciliaires à venir. Ces données permettront à la Municipalité de prendre des décisions et des actions éclairées, appuyées sur des données précises et fiables, afin de poursuivre ses démarches d’amélioration.

Bien que plusieurs actions soient déjà mises en place par la Municipalité afin d’améliorer les infrastructures municipales, aucune municipalité ou résidence n’est à l’abri des aléas de mère nature, surtout dans un contexte de changements climatiques.

Nous vous rappelons que la Municipalité a la responsabilité d’assurer le bon fonctionnement de ses infrastructures et qu’il est de la responsabilité de chaque citoyen de protéger ses biens, dont sa résidence.

La Municipalité recommande à nouveau aux propriétaires de faire vérifier par des professionnels, la conformité et l’état de leurs installations privées. La prévention et l’entretien demeurent les meilleurs moyens pour protéger sa résidence.

Voici quelques pistes d’éléments à faire vérifier :

  • Votre résidence est-elle munie de clapet anti-refoulement conformément au règlement municipal et aux normes en vigueur ?
  • Vos clapets anti-refoulement ont-ils été bien entretenus ? Ont-ils été installés conformément aux normes en vigueur ? Il est recommandé d’entretenir et de nettoyer vos clapets chaque année au printemps.
  • Votre résidence est-elle munie d’une pompe de puisard ? Sa capacité de pompage est-elle adéquate pour votre résidence ? Il est recommandé de vérifier et de mettre à l’essai votre pompe tous les printemps en versant de l’eau dans le puisard pour actionner la pompe. Il est également recommandé de la nettoyer entièrement au moins une fois par année.
  • Votre puisard est-il nettoyé régulièrement ? Les drains de fondation peuvent transporter de faibles quantités de sol, de sable et de débris jusqu’au puisard. Il est recommandé d’en faire le nettoyage tous les ans à l’arrivée de l’hiver.
  • Possédez-vous une pompe de puisard auxiliaire dans l’éventualité où votre pompe principale n’évacue pas complètement l’eau de votre résidence ?
  • Avez-vous des fissures dans les murs de votre sous-sol ?
  • Votre système de drainage périmétrique des fondations est-il défaillant ?
  • Vos gouttières débordent-elles ? Vos descentes pluviales sont-elles obstruées ?

Plusieurs ressources en ligne sont disponibles pour vous aider à prévenir les inondations et à protéger votre résidence. Voici quelques sites web que nous vous invitons à consulter :

Démarches antérieures

La Municipalité tient à informer les citoyens que des inspections et des tests de fumée seront réalisés du mercredi 29 novembre au vendredi 1er décembre dans le secteur des Fleurs et des rues Allard, Beauchemin, Malo, etc. dans le cadre des démarches municipales entreprises à la suite des inondations du 7 octobre dernier et visant à dresser le portrait du réseau d’infrastructures municipales.

Inspection terrain des systèmes de gouttières

Des inspections des systèmes de gouttières seront effectuées ce mercredi 29 et jeudi 30 novembre afin de vérifier la conformité des installations et valider qu’aucun système ne soit raccordé illégalement sur le réseau municipal. Ces inspections seront réalisées uniquement dans les secteurs n’ayant pas fait l’objet de ces inspections dans le passé, soit plus précisément dans les rues suivantes :

  • Allard
  • D’Alma
  • Beauchemin
  • Forand
  • Malo
  • Du Pavillon

Réalisation de tests de fumée

La Municipalité a mandaté la firme Can-Explore pour procéder à des travaux d’investigations dans le réseau municipal par injection de fumée dans les conduites des rues suivantes :

  • Allard
  • D’Alma
  • Beauchemin
  • Forand
  • Malo
  • Des Jacinthes
  • Des Jonquilles
  • Du Pavillon
  • Des Pivoines
  • Des Muguets
  • Des Violettes

Ces travaux qui consistent à rechercher la présence d’eau parasitaire et de raccordements inversés, auront lieu ce jeudi 30 novembre et vendredi 1er décembre. Les travaux pourraient s’étirer à la semaine du 4 décembre au besoin.

Détails des travaux d’inspection et consignes pour assurer le succès des tests :

  • D’une durée d’environ 15 minutes chacun, ces essais consistent à introduire une fumée blanche, NON-TOXIQUE et sans résidu, dans le réseau d’égout afin de déceler les raccordements qui ne devraient pas être branchés sur ce réseau.
  • Aucune fermeture de rue n’est prévue dans le cadre de cette démarche d’investigation. Une entrave partielle de la chaussée sera requise au moment d’effectuer les essais à la fumée. Il est important de ne pas stationner votre véhicule sur ou à moins d’un mètre d’un regard (couvercle d’égout).
  • Malgré le fait que la fumée ne devrait normalement pas pénétrer dans votre résidence, il est utile de s’assurer que vos drains de plancher au sous-sol et de garage contiennent de l’eau ou en verser au besoin, car cette fumée peut déclencher l’avertisseur de fumée si elle y pénètre.
  • En cas d’introduction, fermer l’ouverture d’où la fumée provient à l’aide d’un chiffon humide et faire ventiler votre domicile en ouvrant portes et fenêtres. Ne pas contacter le service de sécurité incendie dans ce cas, il est déjà informé des tests.
  • Il est possible que l’accès à votre cour arrière soit nécessaire pour permettre de photographier différents éléments de votre domicile lors de l’inspection. Nous apprécions votre collaboration qui contribuera grandement au bon déroulement des travaux.
  • Votre présence lors des travaux n’est pas nécessaire et ils ne présentent aucun danger en votre absence.

Pour toute urgence durant la réalisation des tests de fumée, veuillez communiquer avec :

Can-Explore inc.
Laurent-Olivier, chargé de projet
[email protected]
418-871-0045

Ou avec le responsable de la Municipalité de Saint-Mathieu-de-Beloeil :

Monsieur Frédéric Barbeau, directeur des travaux publics et du génie
[email protected]
450 467-7490, poste 274

À quoi sert un test de fumée ?

Les tests à la fumée consistent à injecter dans le réseau une fumée blanche, épaisse et non-toxique et pulsée afin de repérer la réapparition et de détecter les anomalies. Ces tests sont effectués pour savoir si de l’eau de pluie pénètre dans les conduites par des fissures ou des brèches et pour détecter des raccordements non-conformes tels que des conduites sanitaires raccordées au réseau d’eau pluvial ou des dispositifs de collecte des eaux pluviales raccordés au réseau d’assainissement.

Les réseaux ne doivent jamais être interconnectés afin de respecter les contraintes de dimensionnement et de fonctionnement des ouvrages de traitement spécifiques. De l’eau de pluie entrant dans le réseau sanitaire peut engorger les conduites et causer des dommages en réduisant la capacité d’acheminement et de transport des eaux usées vers la station d’épuration.

En analysant les données des inspections par caméra, la Municipalité peut poser certains diagnostics quant à l’état du réseau, déceler les déficiences ainsi que les anomalies telles que des raccordements croisés ou illégaux et cibler précisément les adresses concernées.

L’analyse de ces données doit être réalisée de façon rigoureuse et demande du temps ; chaque segment du réseau étant passé au peigne fin. Une première analyse nous a permis de constater que certaines adresses semblent suspectes, toutefois les données que nous possédons ne nous permettent pas de déterminer avec certitude la nature de la problématique.

C’est pourquoi, d’autres inspections par caméra seront réalisées les 22 et 23 novembre prochains sur ces tronçons spécifiques du réseau. De plus, lors de son passage, l’entreprise Can-Inspec effectuera un nettoyage complet des conduites.

À la suite de l’analyse de ses nouvelles données, afin de valider et de corroborer les résultats, la Municipalité mandatera une firme spécialisée dans la réalisation de tests de fumée en novembre.

La Municipalité procède à l’entretien de son réseau selon un plan triennal préétabli. C’est-à-dire qu’à chaque année, à l’automne, la Municipalité effectue l’entretien du réseau par secteur permettant ainsi de compléter l’entretien et le nettoyage complet du réseau à chaque trois ans.

En 2023, la Municipalité en est à la deuxième année de son plan de nettoyage et d’entretien triennal et les inspections par caméra prévues au plan auront lieu les 8 et 9 novembre prochains.

Les travaux de nettoyage et d’entretien consistent à :

  • Inspecter par caméra les conduites du secteur déterminé ;
  • Nettoyer les conduites du secteur déterminé ;
  • Effectuer les réparations nécessaires, le cas échéant.

De plus, chaque année, des interventions ponctuelles sont réalisées en fonction des observations de l’année en cours et de l’année précédente.

L’entretien et le nettoyage du secteur des Fleurs ont été réalisés en 2022. L’ensemble des conduites du secteur ont été nettoyées par l’entreprise Enviro5. De plus, lors de la réalisation des travaux de pavage de la rue des Muguets (travaux du secteur des Fleurs – Phase I), un nettoyage supplémentaire des conduites a été fait afin de s’assurer qu’aucun débris ou matériaux n’obstruent les conduites.

Les inspections par caméra effectuées dans le secteur n’ont révélé aucune anomalie ou déficience majeure. Cependant, elles nous ont fourni plusieurs données à analyser sur l’état du réseau public et des branchements privés.

Rencontre d'échange citoyenne du 18 octobre

Le samedi 7 octobre 2023, de fortes précipitations sont tombées sur le territoire de la municipalité causant des inondations dans plusieurs secteurs. Le mercredi 18 octobre 2023, la Municipalité a tenue une rencontre d’échange citoyenne pour discuter avec les citoyens et leur transmettre de l’information sur les événements survenus.

L’objectif de cette rencontre était d’échanger de l’information avec les citoyens sur la situation vécue, d’entamer une conversation, de renseigner et d’informer les citoyens, de faire connaître les intentions de la municipalité à s’adapter et à devenir plus résilient ainsi que de permettre aux citoyens d’exprimer leurs préoccupations.

Vous trouverez ci-dessous un résumé de l’information partagée lors de la rencontre d’échange citoyenne.

  • Total des précipitation reçues sur le territoire : 94,4 mm de pluie
  • Moyenne des précipitations habituelles : 2 mm de pluie/jour
  • Pluie tombée le 7 octobre entre 8h et 16h : 75.8 mm de pluie en 8 hres
  • Crue exceptionnelle du ruisseau Beloeil
  • Autres villes touchées par des inondations : Saint-Basile-le-Grand et Sainte-Julie
  • Plusieurs secteurs touchés dans Saint-Mathieu-de-Beloeil

Deux événements distincts sont survenus le samedi 7 octobre :

  1. Inondations :
    • Précipitations abondantes
    • Événement survenu en début d’après-midi
    • Crue du ruisseau Beloeil
    • Villes avoisinantes touchées
    • Plusieurs secteurs de la municipalité touchés
  2. Bris d’aqueduc
    • Bris d’une conduite d’eau potable
    • Ch. Ruisseau Nord près de la montée Lambert
    • Événement survenu vers 16h
    • Causé par la crue du ruisseau Beloeil
    • N’est pas lié aux inondations
  • Mise en veille des infrastructures
  • Surveillances en continue des infrastructures
  • Mobilisation des équipes (travaux publics et Aquatech)
  • Installation de pompes supplémentaires
  • Mobilisation de camions pompes
  • Rotation des camions sur le territoire
  • Stabilisation des infrastructures
  • Balancement des étangs (usine d’épuration des eaux)
  • Nettoyage et surveillance

La cause de l’événement est encore à ce jour méconnue.

Des experts seront mandatés par les assureurs pour faire enquête afin de déterminer les causes. Plusieurs causes possibles.

Peu importe les résultats de l’enquête, la Municipalité a la ferme intention de rendre ses infrastructures plus résilientes face aux changements climatiques.

Extrait du règlement No. 12.03 sur les branchements privés

Article 33 – Soupape de retenue

Dans tout bâtiment déjà construit, en construction ou à être construit dans l’avenir, tout embranchement d’égout horizontal recevant les eaux d’appareils de plomberie doit être pourvu d’une soupape de retenue de manière à prévenir tout refoulement des conduites d’égouts principales dans lesdits bâtiments. On ne doit installer aucune soupape de retenue d’aucun type sur un drain de bâtiment. En tout temps, une soupape de retenue doit être tenue en bon état de fonctionnement par le propriétaire. La municipalité ne sera pas responsable des dommages provenant d’inondations occasionnés par le défaut d’installation ou d’entretien de telles soupapes de retenue ou par un mal fonctionnement de ces soupapes. Ces soupapes doivent être faciles d’accès, installées aux frais du propriétaire et conformes au Code de plomberie du Québec. Le nettoyage et l’entretien de ces soupapes seront à la charge du propriétaire.

Le conseil municipal et l’administration sont conscients des pertes et des inconvénients subis par les citoyens touchés par cet événement et il est important pour la Municipalité d’offrir tout le soutien possible aux citoyens.

  • Collecte supplémentaire des rébuts encombrants – SANS RÉSERVATION

Entente avec la MRC de la Vallée-du-Richelieu
Collecte supplémentaire des rebuts encombrants le vendredi 27 octobre 2023 – Sans réservation préalable.

  • Conteneur pour débris de construction – Parc des Pivoines

Conteneur pour débris de construction installé dans le parc des Pivoines, dès demain, le jeudi 19 octobre, et ce, pour une durée indéterminée et selon les besoins des citoyens.

ATTENTION – Aucun résidus domestiques dangereux accepté (peinture, solvant, etc.). Si le conteneur est plein, les citoyens doivent aviser la Municipalité et ce dernier sera remplacé. Aucun débordement accepté.

Selon l’article 1112.1 du Code municipal du Québec :

  1. Les citoyens doivent déclarer leur intention d’entreprendre une démarche en réclamation auprès de la Municipalité, dans les 15 jours suivants l’incident. Vous pouvez déclarer votre intention en complétant le formulaire Nous joindre du site Web.
  2. Les citoyens disposent d’un délai de 60 jours après le sinistre pour faire une demande officielle de réclamation auprès de la Municipalité.
  3. Les demandes de réclamation doivent être faites par écrit et transmise par la poste ou par courriel. Toutes les demandes de réclamation ou les mises en demeure sont transmises à notre assureur.
  4. L’assureur de la Municipalité mandate un expert en sinistre pour faire enquête sur l’incident.

Les citoyens sont invités à transmettre leur intention de réclamation et/ou leur réclamation officielle au Service du greffe aux coordonnées suivante :

Hélène Poirier, adjointe au greffe et à la direction
5000, rue des Loisirs, Saint-Mathieu-de-Beloeil QC J3G 6X5
Courriel : [email protected]

En cas de mesure d’urgence ou de situation exceptionnelle, la responsabilité de la Municipalité se situe au niveau de la sécurité des personnes et la responsabilité des citoyens au niveau de la protection de leurs biens.

  • Les inondations peuvent se produire en toute saison.
  • Elles surviennent habituellement à la fonte des neiges et lors de fortes pluies.
  • Vous pouvez en limiter les dégâts et les inconvénients en accomplissant certains gestes.

Voici quelques conseils et consignes du ministère de la Sécurité publique du Québec et de la Régie de sécurité incendie de la Vallée-du-Richelieu à mettre en place en cas d’inondation afin de protéger vos biens.

De manière préventive :

  • Rangez en hauteur ou montez à l’étage supérieur les objets qui se trouvent au sous-sol ou au rez-de-chaussée;
  • Bouchez le drain au sous-sol pour réduire les apports d’eau que le tuyau de drain pourrait amener;
  • Fermez le gaz et l’électricité. Si l’eau a commencé à monter, assurez-vous d’avoir les pieds sur une surface sèche et utilisez un bâton de bois pour couper le courant;
  • Suivez l’évolution de la situation et les avertissements d’inondation à la radio, à la télévision ou sur Internet. Respectez les consignes de sécurité transmises; Installez des sacs de sable et des membranes devant chaque entrée et ouverture (porte, garage, margelle) lorsque la mesure est conseillée par la municipalité;
  • À l’extérieur, fixez tout objet encombrant qui pourrait être emporté par l’eau et représenter un danger pour autrui.

Pendant l’inondation :

  • Quittez votre domicile si le niveau d’eau vous y oblige ou si les autorités vous le demandent;
  • Emportez votre trousse d’urgence, des vêtements chauds et, s’il pleut, des imperméables;
  • Si vous utilisez un véhicule, conduisez prudemment et n’hésitez pas à l’abandonner si le moteur cale;
  • Prévenez les autorités municipales du lieu où vous joindre si vous n’allez pas dans un centre d’hébergement de la municipalité;
  • Écoutez la radio ou les médias locaux et/ou suivez les services d’urgences ou les actualités locales sur les réseaux sociaux afin d’obtenir les dernières nouvelles sur la situation.

Après une inondation :

  • Continuez à faire preuve de prudence;
  • Tenez-vous informé des dernières consignes des autorités. Écoutez la radio ou les médias locaux et/ou suivez les services d’urgences ou les actualités locales sur les réseaux sociaux;
  • Ne regagnez pas votre domicile avant d’être avisé qu’il n’y a plus aucun danger;
  • Communiquez avec votre assureur afin de lui décrire ce qui vient de se produire. Expliquez-lui l’étendue des dommages matériels et envoyez-lui des photos ou des vidéos, au besoin;
  • Soyez prudent lorsque vous entreprenez le nettoyage après une inondation, notamment en portant des vêtements de protection.