MENU
Les enfants, Mères au front et les élus de Saint-Mathieu-de-Beloeil se mobilisent pour l’avenir de la jeunesse

Les enfants, Mères au front et les élus de Saint-Mathieu-de-Beloeil se mobilisent pour l’avenir de la jeunesse

Partager

Le regroupement des Mères au front offre à la municipalité une Chaise des générations décorée par les enfants de la communauté afin qu’une place symbolique autour de la table du conseil municipal soit réservée à la prochaine génération.

Le 20 novembre 2022, journée nationale de l’enfant, une douzaine d’enfants ont mis tout leur petit cœur à décorer une Chaise des générations pour en faire cadeau au Conseil municipal. S’inspirant des éléments de la nature, le projet leur a permis d’exprimer leur potentiel artistique et d’articuler leurs attentes sur un sujet qui les touche directement. C’est juste avant le conseil municipal du 12 décembre, à 18h30, que les enfants ont offert leur Chaise aux élu.es.

« Grâce à nos compétences, on a peint les roches et on a tressé des branches avec de la laine. La laine symbolise la liaison entre les enfants, les adultes, toutes les générations, et toutes les sortes de vie sur la terre. C’est le fil qui nous relie, les humains et la nature. Les cocottes et les branches, représentent les arbres qui nous font respirer. Les trois oiseaux forment des messagers pour l’avenir, et puis représente la voix des enfants. »

Il a ensuite poursuivi : « On veut demander à la ville de nous aider à protéger la planète terre. Cesser de polluer pour avoir de l’air pur à respirer, de l’eau propre à boire, de la bonne nourriture à manger et des espaces verts pour jouer. Protéger toutes les espèces vivantes: les arbres, les mammifères, les insectes, les invertébrés et les oiseaux. Chaque espèce est importante pour la planète et pour notre futur. »

explique Xavier Lemay, 9 ans, porte-parole des enfants du projet.

Pour les Mères au front, la Chaise se veut un phare pour rappeler aux décideurs de garder le cap, afin que la protection de la santé et la sécurité de nos enfants face aux bouleversements climatiques et aux enjeux environnementaux soient au cœur de toutes leurs décisions. C’est pourquoi, à l’instar de la Ville de Québec, elles veulent offrir des chaises des générations à plusieurs conseils municipaux. Saint-Mathieu-de-Beloeil est la première ville de la Rive-Sud à recevoir une chaise. D’autres villes suivront dans les prochains mois.

« Plusieurs solutions pour préserver la biodiversité, réduire les gaz à effet de serre et la pollution relèvent de la sphère municipale. On peut penser au transport collectif et transport actif, l’aménagement du territoire, la protection des milieux naturels, la réglementation sur les pesticides, la gestion des déchets, et bien d’autres. Que cette chaise qui porte la voix des enfants vous donne le courage d’agir avec ambition face aux crises climatiques et écologiques et que la protection du vivant soit au cœur de toutes vos décisions et actions. »

explique Karine Roy, citoyenne de Saint-Mathieu-de-Beloeil et mère au front.

Pour sa part, le Conseil municipal s’engage à placer la Chaise en permanence dans la salle du Conseil où se prennent les décisions.

« Cette chaise rappellera à tous les élus que les décisions que nous prenons aujourd’hui sont également des décisions que nous prenons pour nos enfants et nos petits-enfants. C’est une très belle initiative des Mères au front et des enfants de chez nous. Nous sommes fiers d’être la première municipalité de la région à faire une place à la voix des enfants dans notre processus décisionnel. Nous recevons le message et sommes sensibles aux enjeux environnementaux qui guettent nos générations futures. »

ajoute Normand Teasdale, maire de Saint-Mathieu de Beloeil.
À propos de Mères au front

Le mouvement Mères au front est né d’un sentiment d’urgence partagé par de nombreuses mères et grands-mères quant à la nécessité de protéger l’avenir de leurs enfants et des générations futures contre l’inaction climatique. Mères au front est un mouvement décentralisé et diversifié. En deux ans environ 7000 personnes ont rejoint le mouvement. Plus de 30 groupes d’action se sont formés de l’Abitibi à la Gaspésie en passant par presque toutes les régions du Québec. Mères au front – Rive-Sud est un de ces groupes. Nous couvrons l’ensemble de la Rive-Sud – de La Prairie à Boucherville et vers l’est jusqu’à Beloeil et Mont Saint-Hilaire

Nous utilisons des témoins de navigation (cookies) afin de vous fournir la meilleure expérience sur notre site.

En visitant ce site, vous acceptez la présente utilisation de témoins. Veuillez consulter notre politique de confidentialité pour plus d’informations.
Le respect de votre vie privée est important pour nous. Si vous n’êtes pas à l’aise avec l’utilisation de ces informations, veuillez revoir vos paramètres avant de poursuivre votre visite.

Skip to content