MENU
La Régie intermunicipale de police Richelieu-Saint-Laurent remporte un prix à l’ADPQ

La Régie intermunicipale de police Richelieu-Saint-Laurent remporte un prix à l’ADPQ

Partager

Violence conjugale et intrafamiliale (VCI)

C’est lors du Gala d’excellence de la 24e édition du colloque de l’Association des directeurs de police du Québec (ADPQ) que la Régie intermunicipale de police Richelieu-Saint-Laurent s’est distinguée et a été honorée pour ses actions et initiatives en matière de violence conjugale et intrafamiliale (VCI). En effet, l’équipe de la Régie a été reconnue pour l’innovation dont elle a fait preuve au cours de l’implantation du projet « VCI en 360º ».

Étant préoccupée par la montée alarmante des cas de violence conjugale et féminicides au cours des dernières années, la Régie a développé un partenariat direct avec les organismes CAVAC, Entraide pour hommes, CISSS pour la santé mentale et les Maisons d’hébergement. Désormais, chacun des organismes dispose d’un intervenant pour le représenter en permanence au poste de police. Ces derniers assurent la mise en place des protocoles et les suivis de dossier, en complémentarité avec les agents de la section sociocommunautaire, les patrouilleurs et les enquêteurs.

De gauche à droite : Marco Carrier, directeur de la RIPRSL et Francis Lepage, capitaine et responsable du projet

De plus, l’ensemble du personnel policier a participé à un séminaire intitulé « VCI en 360º » en 2021, tous les nouveaux policiers sont maintenant formés dès leur induction sur les standards de la Régie en matière de violence conjugale, un enquêteur VCI ainsi qu’un enquêteur affecté aux crimes sexuels sont désignés et collaborent régulièrement avec les partenaires, un troisième poste de sergent administratif a été créé pour assurer des suivis optimaux, les préposés du 9-1-1 ont reçu une formation adaptée au service, une trousse opérationnelle VCI a été mise en place pour s’assurer qu’il n’y ait aucune omission lors des opérations, un protocole Transit Secours préserve maintenant la sécurité des personnes lorsqu’elles déménagent, et des locaux seront bientôt aménagés pour recevoir les victimes de VCI et leur famille dans une ambiance rassurante et privée. Finalement, la Régie est à mettre en place un protocole pour faciliter l’accès à un système de sécurité électronique pour la résidence de certaines victimes.

 

Au cours des neuf (9) premiers mois d’implantation, la cellule de crise a été activée onze (11) fois. Au début d’avril 2023, un mi-bilan démontrait que plus de six (6) hommes sur dix (10) acceptent désormais l’aide de l’organisme Entraide pour hommes à la suite d’un épisode de violence. L’organisme Entraide pour hommes a d’ailleurs reçu une subvention de 100 000 $ de la part du gouvernement provincial pour son projet d’intervenant de proximité, en partenariat avec la Régie intermunicipale de police Richelieu-Saint-Laurent (RIPRSL). Le montant permettra de pérenniser les activités qui viennent en aide aux hommes arrêtés pour violence conjugale.

 

 

 

 

 

 

 

Ce projet mené par la Régie intermunicipale de police Richelieu-Saint-Laurent est une première au Québec. Il inspire déjà plusieurs autres services de police ainsi que la Table du tribunal qui envisage d’implanter le programme dans l’ensemble des palais de justice de la province.

Nous utilisons des témoins de navigation (cookies) afin de vous fournir la meilleure expérience sur notre site.

En visitant ce site, vous acceptez la présente utilisation de témoins. Veuillez consulter notre politique de confidentialité pour plus d’informations.
Le respect de votre vie privée est important pour nous. Si vous n’êtes pas à l’aise avec l’utilisation de ces informations, veuillez revoir vos paramètres avant de poursuivre votre visite.

Skip to content